• Photo-034
  • Photo-011
  • IMG 8227
  • Renée Simon, présidente de la Ligue de l’Enseignement Dordogne, inaugure l’AG 2014 avec son discours introductif
  • Bar mit en place par la fédération de Dordogne pour accueillir toute l’équipe de la Ligue de l’Enseignement.
  • Les fédérations de France réunies pour partager un repas et découvrir des saveurs locales.

Actualités des pays

Rapport 2015 de l'UNICEF sur l'éducation dans le monde

« Pourquoi il faut investir dans l’éducation et l’équité » ? Dans son rapport de janvier 2015 sur l’état de l’éducation dans le monde, l’UNICEF apporte une réponse précise en termes de développement économique, de justice sociale et d’autonomisation des individus. Si l’article 26 de la Déclaration universelle des Droits de l’Enfant revendique un droit d’accès, et ce gratuitement, à l’éducation primaire, celui-ci ne semble pas s’appliquer aux 130 millions d’enfants aujourd’hui pris dans le cercle vicieux de la pauvreté et de l’iniquité.

 

L’école tunisienne a mal à son système scolaire (Tribune de Hamida CHAOUCH)

"Le climat général est plutôt à la tension, l'école tunisienne, suspicion et manque de confiance aidant, a tendance à devenir un espace de «conflits» entre toutes ses composantes sociales..."

Le dossier du système scolaire semble revêtir à l'unanimité un caractère à la fois urgent et stratégique. Urgent, parce que des années durant, le système éducatif, comme partout ailleurs, s'efforce de sauver les apparences et de maquiller les carences en improvisant des palliatifs au corps défendant de la société civile ; stratégique, parce que toute réforme politique fiable, toute transformation sociale, tout développement économique durable devraient avoir, en amont, un système éducatif cohérent, solide et réfléchi.

Il était temps, en conséquence, de procéder à un diagnostic juste, à une évaluation objective bien que douloureuse parfois, et à une refonte courageuse qui répondent aux attentes légitimes du peuple tunisien. Ce diagnostic et cette refonte doivent faire l'objet d'une consultation de toutes les composantes de la société civile mais surtout des éducateurs eux-mêmes, qui, sans leur complicité bienveillante, tout projet de réforme serait voué à l'échec.

Maroc: Assises de l’Animation socioculturelle

Les 8 et 9 novembre 2013 se sont tenues, à Rabat-Salé, les Assises Nationales de l'animation socioculturelle au Maroc. Cet évènement était une première et fut à l'initiative d'un réseau d'associations marocaines et françaises dans le cadre du Programme Concerté Maroc. L'inauguration de ces journées a vu la présence d'officiels tels que le directeur de l'Education non formelle, un représentant de l'Education nationale, du ministère de la Jeunesse et de bien d'autres acteurs de la société civile marocaine.

Les assises furent l'occasion de présenter un guide de recommandations en direction des autorités marocaines et des associations. Un guide qui tombe à point nommé car dans ce pays évoluent des animateurs/trices socioculturel/les sans aucun statut légal.

Restez connectés

Contactez-nous

Par téléphone
+33 1 43 58 97 97

la Ligue de l'enseignement
3, rue Récamier
75 341 Paris cedex 07